Accueil > Salariés > Les droits à congés > Le fractionnement

Le fractionnement

Les congés supplémentaires pour fractionnement

Vous pouvez prétendre à 1 ou 2 jours supplémentaires de congés au titre du fractionnement, sous 3 conditions cumulatives selon le droit du travail :

CONDITION N°1 : avoir acquis au minimum 15 jours ouvrables de congés 2018 (congé principal et 5e semaine uniquement, à l’exclusion de toute autre nature de jours de congés).

CONDITION N°2 : avoir pris au minimum une fraction de 12 jours ouvrables de congés légal continus* entre le 01/05/2018 et le 31/10/2018 (congés principal et 5e semaine uniquement, à l’exclusion de toute autre nature de jours de congés).

* la présence d’un ou deux jours férié(s) au sein d’une fraction de deux semaines consécutives n’empêche pas la condition de prise de 12 jours d’être remplie.

CONDITION N°3 : avoir pris entre le 01/11/2018 et le 30/04/2019, dans la limite des 24 premiers jours de congés (congés principal et 5e semaine uniquement, à l’exclusion de toute autre nature de jours de congés). :

3 à 5 jours pour prétendre à 1 jour de congé supplémentaire,

Au moins 6 jours pour prétendre à 2 jours de congés supplémentaires.

Les jours supplémentaires de fractionnement doivent être pis entre le 1er novembre 2018 et le 30 avril 2019.